Permutations - exposition à l’espace ruine du 31 octobre au 4 novembre 2018

par Géraldine Veyrat, historienne de l'art

Née en 1963 en Ethiopie, Caroline Sahlé a suivi l’Ecole des arts décoratifs de Genève. Aux écoles d’art, elle préférera l’expérimentation en atelier dans des domaines aussi divers que le dessin académique, le modelage ou la gravure. Mais elle avoue avoir aujourd’hui une préférence pour la peinture et la photographie, même si, sur le plan technique, on perçoit encore son intérêt pour la gravure. A travers son travail photographique, Caroline Sahlé développe depuis quelques années une œuvre subtile dans son identité et sa cohérence ; une œuvre qui rayonne du plaisir de fixer le minéral et le végétal, motifs de prédilection de l’artiste.

lire la suite

 >> cliquez sur les liens pour voir les séries